La Soupe aux Choux : Le Retour !

Soupe aux choux

Rien à voir avec Louis de Funès, et tout à voir avec l’entretien de votre ligne, et de votre santé en prime !

Car si la soupe aux choux revient au goût du jour, sachez qu’il existe un régime soupe aux choux qui vous promet de perdre de 4 à 8 kilos en l’espace de 14 jours.

Comme d’habitude, on vous dit tout sur la méthode et la denrée en question.

Mais d’abord, pourquoi le chou ?

Est-ce parce-que les garçons sont censés naître dedans ? Et bien non, désolée de briser vos rêves, c’est une légende. En réalité, le chou est multiple : riche en fibre et faible en calories (200g de chou vert = 28 calories), le chou est une excellente source de vitamine C.

C’est une plante comestible originaire du Sud-Ouest de l’Europe cultivée depuis l’antiquité, et dont la tête compacte ou « pomme » fleuri deux fois par an (1). Il peut être vert ou rouge, et ses cousins ont des propriétés proches : le brocoli, le chou de Bruxelles, de Milan, Romanesco, Pak-choï, le chou-fleur…

Les choux renferment des phytocomposants soufrés aux effets bénéfiques, notamment dans la prévention de certains cancers comme celui du côlon.

En quoi consiste le régime soupe aux choux ?

C’est un régime restrictif mono-diète qui prévoit un apport calorique d’environ 1.200 calories quotidiennes.

Voici comment procéder sur une semaine :

  • Jour 1 :
    • Petit-déjeuner : soupe aux choux  à volonté, tous les jours + 1 fruit, par exemple un pamplemousse (excepté la banane) + 100g de fromage blanc à 0%. Thé ou café sans sucre, et eau comme boisson
    • Collation à 10h si vous avez faim : un bol de soupe
    • Déjeuner : un bol de soupe + 200g de tofu à l’huile d’olive extra vierge + 3 champignons de Paris et ¼ de poivron + quelques rondelles d’ananas
    • Collation : un yaourt maigre nature
    • Diner : un bol de soupe + 4 blancs d’œufs et un jaune poêlés à l’huile d’olive extra vierge avec de la ciboulette, du poivre, du basilic, du persil et du sel + 100g de fromage blanc à 0% + un kiwi
  • Jour 2 : Basé sur le même modèle que le jour 1 avec à chaque repas un bol de soupe aux choux et des légumes : éviter les pois, le maïs et privilégier les légumes à feuilles vertes. Vous pouvez déguster une pomme de terre cuite au four, garnie d’un peu de beurre.
  • Jour 3 : soupe aux choux + fruits et légumes (excepté les pommes de terre et les bananes) : par exemple mangue, abricot, mûres, litchis, groseilles, pastèque, framboises, myrtilles…
  • Jour 4 : soupe aux choux + bananes (8 max.) + lait écrémé à volonté
  • Jour 5 : soupe aux choux + une portion de protéines pures (de 250 à 550 g.) : blanc d’œuf, tofu, cabillaud, colin, aiglefin, limande, blancs de volailles, escalope de veau, moules marinières, jambon maigre, rôti de porc maigre + tomates (6 max.).Il est important de boire de 6 à 8 verres d’eau ce jour-là,  afin de débarrasser votre organisme de l’acide urique accumulé par votre corps.
  • Jour 6 : soupe aux choux + bœuf maigre à volonté ou une autre portion de protéines à volonté + légumes (excepté les pommes de terre) à volonté.
  • Jour 7 : soupe aux choux + riz brun + légumes (excepté les pommes de terre) + jus de fruit sans sucre

La période de stabilisation est basée sur le même modèle, excepté la réintroduction d’une tranche de pain complet le matin avec une noisette de margarine, ainsi que la soupe qui n’est plus obligatoire que le soir.

La recette de la soupe aux choux

La soupe est faite à partir de légumes de saison (oignon, choux, tomate, céleri, carotte…) bouillis sans matière grasse, puis mijotés jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ils ne sont ni moulinés ni mixés afin d’augmenter l’effet rassasiant.

Pour varier le goût de cette soupe, on peut y ajouter des épices.

Ingrédients :

  • 1 chou vert
  • 2 poivrons rouges ou  verts
  • 2 tomates
  • 2 aubergines
  • 3 asperges
  • 4 poireaux
  • 2 branches de céleri
  • 1 branche de thym
  • 1 branche de persil
  • 3 feuilles de laurier
  • Assaisonnement à votre goût : sel, poivre, persil, curry, poudre d’ail, etc.

Préparation :

Découpez tous les légumes et mettez-les à cuire dans une cocotte avec 3 litres d’eau, salez et assaisonnez à votre goût, avec des épices si vous le souhaitez : curry, ail ou poivre de Cayenne (1/3 d’une cuillère à thé).

Laisser cuire le tout pendant 1 heure. Retirez le laurier et le thym en fin de cuisson et saupoudrez de persil haché. Ajustez l’assaisonnement en fin de cuisson au goût. Vous pouvez donc choisir de mixer ou non, la sensation de satiété sera plus rapide si vous mixez peu ou pas du tout. (2)

La soupe aux choux pour maigrir, est-ce une bonne idée ?

Afin de pallier aux nombreuses carences qu’engendre cette diète, il est recommandé de prendre de nombreux compléments alimentaires. La liste est effrayante et varie selon les nombreuses sources : un complexe multivitaminé, 3 gélules de thé vert, 3 gélules de poudre de thé d’ananas (?), des sachets de protéines, et cerise sur le gâteau, 4 gélules de queues de ce fruit !

Outre son déséquilibre nutritionnel qui va engendrer une perte de poids rapide certes, mais principalement de muscles et d’eau, les effets secondaires sont assez gênants. Cela va des plus dangereux puisqu’il est formellement interdit aux insuffisants cardiaques et rénaux, ainsi qu’aux diabétiques insulinodépendants ; aux plus drôles puisque vous vous en doutez, la consommation intense du chou vert va entraîner une irritation de vos intestins assez sévère pour rendre l’air qui vous entoure quasi irrespirable, et ce suite aux flatulences dont vous serez coupable et victime !

Contraignant, monotone et très restrictif, il ne marche que grâce à son très faible apport en calories. Et si le chou a de nombreuses vertus, sachez qu’il n’existe aucun aliment brûle-graisse, et que si le chou était si miraculeux et présentait toutes les qualités que lui prêtent les défenseurs de cette méthode, il serait remboursé par la sécurité sociale depuis bien longtemps. Je ne résiste pas au plaisir de vous en dresser la liste : diurétique, modérateur d’appétit, « éliminateur de graisse », détoxifiant, antioxydant, purifiant, énergisant

De plus, en aucun  cas ce régime ne vous inculque de notion d’hygiène de vie au quotidien, les kilos que vous aurez perdus reviendront dès que vous arrêterez de l’appliquer au quotidien.

Et il est hors de question d’entreprendre une refonte de votre  vie au complet en commençant simultanément de pratiquer un sport : avec vos 1.200 calories, vous risquez d’être sujet à une très grande fatigue, voire à des chutes de tension artérielles ou des problèmes cardio-vasculaires…

N’importe quel nutritionniste vous le confirmera :
ce régime est une aberration.
Mieux vaut privilégier une alimentation saine et équilibrée…

Références

  1. Wikipédia, Chou commun
  2. Le livre de tous les régimes, Patrick-Pierre Sabatier, éditions Robert Laffont, Paris 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>